État civil en ligne : du nouveau !

Etat civil

Mise en ligne de la collection communale jusqu'à la lettre N

Depuis 1737, les registres paroissiaux, devenus registres d’état civil en 1792, sont tenus en deux exemplaires originaux, l’exemplaire communal et l’exemplaire du greffe du tribunal. Les Archives départementales conservent cette deuxième collection, accessible en intégralité sur ce site internet.

 

La collection communale, conservée en mairie ou déposée aux Archives départementales, est particulièrement précieuse, surtout pour la période antérieure à 1737. Elle a fait l'objet, dans le passé, d'opérations de microfilmage. Après la mise en ligne des microfilms des communes de l'arrondissement de Bellac, c'est au tour des registres des communes situées dans le reste du département d'être mises en ligne.

 

Compte tenu de l'ampleur de la tâche, cette opération d'envergure s'étendra sur toute l'année 2019 et une partie de l'année 2020. Les communes seront traitées dans l'ordre alphabétique (sauf exceptions, par exemple pour les anciennes paroisses ou communes supprimés au début du XIXe siècle, dont les registres seront mis en ligne en même temps que la commune de rattachement).

 

Au 2 octobre 2019, ce sont les communes d’Aixe-sur-Vienne à Nouic (à l'exception de Limoges) qui sont disponibles.

 

NB : les images mises en lignes proviennent de la numérisation de microfilms, pour certains imparfaits (mauvais cadrage, pages manquantes etc.). Ces défauts sont connus et seront progressivement corrigés. Nous signalons aussi que les communes comme "La Roche-l'Abeille" ou "Le Vigen" se classent à R ou V, et seront donc traitées ultérieurement.

 

Certains registres originaux n'ont, par ailleurs, jamais été microfilmés ni numérisés. Ils feront l'objet d'une campagne de numérisation ultérieure et d'une mise en ligne une fois que les images issues des microfilms auront été traitées en intégralité.


Retrouvez ces documents, au fur et à mesure de leur mise en ligne, sur la page de consultation de l'état civil en ligne !

 

Nous vous souhaitons de bonnes recherches.