Abbaye bénédictine, puis collégiale Saint-Martial de Limoges (3 H)

Cet établissement dont l'influence fut primordiale dans l'histoire de Limoges et du Limousin au Moyen Âge naquit autour du tombeau de saint Martial, peut-être dès le IIIe siècle. A la fin du VIIIe siècle, il s'agissait sans doute d'une congrégation de chanoines qui rejoignirent l'ordre bénédictin en 848 ; en 1062, l'abbaye fut "donnée" à Cluny, jusqu'en 1535 où, déclinante, elle fut transformée en chapitre de chanoines réguliers. Les bâtimentsqui subsistaient à l'époque révolutionnaire furent détruits. Bien qu'ayant subi plusieurs incendies ou pillages, ce fonds demeure important.

IXe siècle-1790

25 mètres (dont 1 mètre non classé, non communicable)

3 H 1-570

Librement communicable.

3 H. Répertoire numérique, par M. Sainte-Marie, 1976, [augmenté par A. Gérardot d'une introduction, d'une bibliographie et de sources complémentaires, 2009], 94 p. dact.