Le "Dictionnaire" d'Emile Grignard

FRAD087_BIB_IJ_132_01_0314.jpg

Dans les années 1840 et 1850, Émile Grignard, géomètre du cadastre, auteur de plusieurs cartes et plans (voir notamment en sous-série 1 Fi), se lance dans la réalisation d'un "Dictionnaire géographique, statistique et historique" du département de la Haute-Vienne. L'objectif de celui-ci est ambitieux :

- donner la description détaillée des différentes "positions habitées" du département ;

- indiquer la distance de tous ces lieux à ceux dont ils dépendent administrativement ;

- décrire, les étangs, lacs, forêts, bois, routes, rivières etc. ;

- résumer pour chaque localité les principaux faits historiques ;

- et présenter un aperçu statistique du département.

Partiellement achevé (vraisemblablement en 1852), ce précieux travail ne fait l'objet d'aucune publication, pour diverses raisons. Après le décès de l'auteur, son manuscrit est finalement acheté à sa veuve et ses héritiers en 1881 par les Archives (cf. à ce sujet le dossier conservé sous la cote 3 T 125). La question de sa publication se repose alors. Soumis à la sévère critique d'Alfred Leroux, le projet de publication ne voit pas le jour (les critiques portant davantage sur la partie historique que géographique du travail d'Émile Grignard).

Restés inédits jusqu'à maintenant, l'ouvrage et ses annexes que constituent le "Répertoire archéologique", les "Renseignements fournis par les maires" et la "Liste des villages et hameaux" sont désormais consultables en ligne.

Les Archives nationales conservent une copie de ce manuscrit sous la cote F/17/13315.