La manufacture de porcelaine Haviland

Projet de décor d'assiette "Pavots et fougères" signé E. Girardin, 1889 (aquarelle sur papier, 27 x 24 cm, 23 J 623)

Il est inutile ici de rappeler l’importance de la porcelaine pour Limoges et sa région. La famille Haviland, venue des États-Unis dans notre ville au milieu du XIXe siècle, occupe une place de choix dans l’histoire de cette industrie à laquelle elle ouvrit largement les portes de l’exportation ; cette manufacture demeure d’ailleurs de nos jours une des plus importantes.

Les archives départementales se réjouissent donc de pouvoir collaborer à la conservation du patrimoine de cette activité chargée d’histoire. Les archives données par M. d’Albis pour la manufacture Haviland sont riches de documents comptables et commerciaux ; on y trouve aussi de nombreux projets de décors, témoins de l’évolution du goût de 1880 à 1930 environ.

Les couleurs vives du modèle présenté ici, l’absence de filet de bordure et la manière très naturelle dont sont traités fleurs et feuillage sont typiques de l’évolution que l’on constate à la fin du XIXe siècle, sous l’influence en particulier de Félix Bracquemond, auquel Charles Haviland confia en 1872 un atelier de décors installé à Paris, l’atelier d’Auteuil.

Atelier Haviland, 1958 (photographie, 24 x 18,5 cm, 23 J 613)